Événements et Partenariats

Nos événements

Le dialogue et la collaboration entre les membres du Groupe de Montréal se font par le biais d’une variété d’événements, en personne ou à distance.

Sommet du Groupe de Montréal

La dernière édition du Sommet du Groupe de Montréal a eu lieu en septembre 2023, à Carthagène.

Cet événement s’est composé de quatre jours d’ateliers et d’événements, en collaboration avec notre partenaire, Finance in Common.

Assemblées générales annuelles

Tous les ans, le Conseil d’administration convoque une Assemblée générale annuelle au cours de laquelle les administrateurs sont élus, le plan de travail pour l’année est approuvé et les questions financières sont examinées.

Réunions des PDG

Ces rassemblements sont l’occasion pour les PDG et les dirigeants de banques publiques axées sur les PMEs du monde entier de se rencontrer et d’apprendre les uns des autres. La première édition de cet événement a eu lieu à Amsterdam en 2019, suivie d’une édition virtuelle en 2021. 

La dernière édition a eu lieu à Londres en juin 2022. Lors de cet événement, les dirigeants ont pu échanger des idées sur la meilleure façon de soutenir les MPMEs dans leur parcours vers la durabilité, et sur les moyens de devenir plus numérique et plus inclusif.

Groupes de travail : Réunions d’experts

En plus des réunions virtuelles régulières, les groupes de travail du Groupe de Montréal se réunissent occasionnellement en personne, tel que déterminé lors de chaque Assemblée générale annuelle. Ces événements sont organisés par le Secrétariat et sont une opportunité de collaborer étroitement, de visiter les lieux et d’échanger de l’expertise.

Le plus récent de ces événements a été le Rassemblement des économistes en chef, qui s’est tenu à Paris, en décembre 2022. Les principaux objectifs étaient de discuter des dernières tendances macroéconomiques dans le monde et des différentes méthodes et stratégies de mesure d’impact.

Partenariats

Pour mieux soutenir ses membres, le Groupe de Montréal s’appuie sur des partenariats avec divers acteurs mondiaux, notamment des banques publiques non membres, des associations régionales de banques publiques de développement, des chefs de file du milieu universitaire et des organisations internationales.

Voici une liste de nos partenariats actuels en 2023

Plateforme de l’OCDE sur le financement des PMEs pour le développement durable   |   (Paris, France)

La plateforme de l’OCDE sur le financement des PMEs pour le développement durable aide les gouvernements locaux et nationaux à libérer le potentiel des entrepreneurs et des PMEs, à promouvoir des régions et des villes inclusives et durables, à stimuler la création d’emplois locaux, et à mettre en œuvre des politiques touristiques saines. La plateforme de l’OCDE sur le financement des PMEs pour le développement durable fournit également des données et des analyses pour développer des politiques qui promeuvent les PMEs et l’entreprenariat, et qui facilitent la croissance durable, la compétitivité et la création d’emplois qualifiés. Depuis 2022, Le Groupe de Montréal est un partenaire de connaissances de la Plateforme de l’OCDE.

Finance in Common   |   (Paris, France)

Finance in Common est le réseau mondial de toutes les banques publiques de développement (BPD), aligné sur les flux financiers de l’Agenda 2030 et de l’Accord de Paris pour le changement climatique. Il vise à établir des partenariats entre les BDP afin d’accélérer la convergence vers des normes communes et des meilleures pratiques, de soutenir les engagements des banques à réorienter leurs stratégies vers la durabilité, et de donner aux BDP une plus grande visibilité dans les forums mondiaux qui discutent des questions de politique internationale. Depuis 2022, Le Groupe de Montréal est membre de son Conseil exécutif.

Initiative financière du PNUE (UNEP FI)   |   (Genève, Suisse)

L’UNEP FI rassemble un vaste réseau de banques, d’assureurs et d’investisseurs qui catalysent collectivement des actions à travers le système financier pour créer une économie mondiale plus durable. Elle soutient les institutions financières dans la définition et la mise en œuvre d’objectifs de durabilité, encourage la mise en œuvre de cadres mondiaux et favorise la recherche thématique approfondie.

INSME   |   (Rome, Italie)

INSME est une organisation à but non lucratif qui soutient les PMEs avec les meilleures pratiques en termes d’innovation et qui catalyse également l’information sur les opportunités, les dernières tendances et les idées en matière d’innovation, de transfert de technologie et d’entreprenariat. Le réseau vise également à encourager la coopération transnationale et les partenariats public-privé entre les acteurs économiques et les intermédiaires.

SME Finance Forum   |   (Washington, États-Unis d'Amérique)

Le SME Finance Forum est un réseau mondial qui partage des connaissances, stimule l’innovation et favorise la croissance des PMEs (petites et moyennes entreprises). Il compte plus de 240 membres (institutions financières, entreprises technologiques et institutions de financement pour le développement), et se consacre à l’accélération de l’accès au financement pour les PMEs.

ONU Femmes & Pacte mondial des Nations Unies   |   (New York, États-Unis d'Amérique)

En plus de ces partenariats, le Groupe de Montréal est un fier signataire des Principes d’autonomisation des femmes de l’ONU, un ensemble de principes qui fournissent des conseils sur la façon de faire progresser l’égalité des genre et l’autonomisation des femmes sur le lieu de travail, sur le marché et dans la communauté.

Lancés en mars 2010, à la suite d’une collaboration entre ONU Femmes et le Pacte mondial des Nations unies, les principes d’autonomisation des femmes (WEP) sont un ensemble de sept principes destinés aux entreprises et offrant des conseils pour faire progresser l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes sur le lieu de travail, sur le marché et au sein de la communauté. Les WEP sont fondés sur les normes internationales en matière de travail et de droits humains, et reconnaissent que les entreprises ont une responsabilité en matière d’égalité des genres et d’autonomisation des femmes.